L’ESPACE GÉNÉRIQUE DES DISCOURS « TENANT LIEU » D’UN AUTRE DISCOURS ET LE CHAMP DE LA REPRÉSENTATION DU DISCOURS AUTRE

13, 15 novembre 2017| Turin 

Date limite : 1 mars 2017

Les genres de discours, dans leur diversité, peuvent être abordés et caractérisés par la
place qu'ils font et la forme qu'ils donnent à la représentation du discours autre (ou discours
rapporté) – dimension qui a fait l'objet de nombreux travaux. Sur cet arrière-plan, certains
genres se distinguent cependant par la place statutaire qu'y occupe leur inscription dans le
champ de la représentation du discours autre, le discours s'y donnant comme « tenant lieu »
d'un autre discours. Se dessinerait ainsi un espace générique1
dans lequel un discours (D) est
caractérisé par rapport à un autre discours (d) dont il a vocation à être le « représentant » :
compte-rendu de réunion, procès-verbal de déposition, résumé de texte, entretien écrit, minute
de procès, notes prises en cours et publications de cours... participeraient par exemple de cet
espace générique.
Nous proposons dans ce colloque de réfléchir à
Colloque organisé par : GRIPIC, CELSA Université Paris-Sorbonne – ISCC/CNRS – ComSol, Université Clermont-Ferrand 2. On propose de travailler, dans le cadre de ce colloque, sur les médiations de l’autorité dans le cadre des mutations médiatiques engagées par le numérique : comment la « présence » dans l’espace médiatique numérique impacte-t-elle l’autorité ? Quelles définitions faut-il retenir aujourd’hui de ce terme, sachant la complexité de son histoire et la multiplicité de ses formes ? Quelles différences et quelles complémentarités penser avec des notions connexes aujourd’hui comme « popularité », « visibilité », « réputation », etc. ? Assiste-t-on à l’émergence de nouvelles normes de la légitimation ?